L’histoire la plus gentille sur le cœur d’un énorme chat, qui est prêt à réchauffer et à réconforter absolument tout le monde

578 Views

Radamenez, un chat noir angélique, vit à Bydgoszcz (Pologne), est passé par le feu, l’eau et les tuyaux de cuivre afin d’aider d’autres animaux à récupérer dans une clinique vétérinaire. Une fois que le chat a été retiré des mains osseuses de la mort, il remercie d’être à côté d’autres animaux, les masse, les caresse et même lèche les plaies et les sutures postopératoires.

Lutsina Kuzhel Zavalih, médecin à la clinique vétérinaire de Bydgoszcz, dit que Radamenes est venu les voir fin septembre — début octobre. Ses propriétaires ont tout fait pour que l’animal souffre insupportablement. Le petit chaton avait moins de deux mois et avait déjà une infection à l’estomac pratiquement incompatible avec la vie. La laine s’est émiettée et la maladie a commencé à se propager dans tout le corps.

Radamenes n’avait presque aucune chance
Lucina n’a pas pu s’empêcher d’essayer, et avec d’autres vétérinaires, ils ont placé une petite boule dans la pièce, l’isolant des autres animaux. Le bébé ne pouvait pas dormir du tout et pleurait tout le temps. Mais les vétérinaires ont décidé à tout prix de vaincre la maladie et de donner la vie au chaton.

La lutte pour la vie de Radamenes a duré plusieurs mois. Pendant tout ce temps, le chat a traité les médecins avec compréhension et a enduré des injections de vitamines douloureuses et divers compte-gouttes.

«Il y avait une incroyable gratitude envers nous dans ses yeux», dit Isabella Sholginya, directrice de la clinique vétérinaire, avec un tremblement dans la voix.

Et maintenant, après des nuits blanches et des jours nerveux, Radamenes était en parfaite santé. Cela semblerait une merveilleuse histoire de compassion humaine et de dévotion d’un chat.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Apparemment, le chat pensait que puisque les vétérinaires l’aidaient, il devrait aider les autres patients de la clinique vétérinaire. Oui, oui, Radamenes est baby-sitter à plein temps.

Il fait un excellent travail d’infirmier. «Il se fiche que ce soit un chien ou un autre chat, il vient juste s’asseoir avec eux. Il prend soin, caresse et ronronne dans les oreilles des animaux, les calmant après les opérations », explique Lutsina.

 

C’est l’histoire d’un énorme cœur de chat doré, de l’indifférence humaine et de la gratitude sans bornes. Radamenes nous montre aux gens que peu importe ce que nous sommes, ce qui compte, c’est que nous avons tous besoin de soutien et de soins. Prenons exemple sur lui et devenons un peu plus attentifs aux autres ?

 

Les vétérinaires de la clinique plaisantent même en disant que le chat est un infirmier à plein temps.

 

Ils l’appellent leur talisman.

 

Surtout Radamenes prêtait attention à ceux qui avaient des opérations graves.

 

Probablement, après tout cela, les chats ne semblent plus aussi froids et indifférents.