Kesha est le seul chat de l’archipel norvégien du Svalbard

2 072 Views

L’archipel norvégien du Svalbard est surtout connu comme l’un des rares endroits sur Terre où il est interdit d’enterrer des personnes.

Mais peu de gens savent qu’il y a aussi une interdiction pour les chats.
À une exception près sous la forme d’un chat impressionnant nommé Kesha, qui vit sur l’île de Barentsburg.

Kesha n’appartient à personne, il est seul. Il peut prendre de la nourriture ou jouer avec les gens, mais personne ne connaît même l’histoire exacte de son apparition.

Il y a plusieurs histoires à son sujet, dont la plus plausible dit qu’un des ouvriers russes a amené le chat ici, tout en le désignant dans la cargaison comme un renard.

Beaucoup de Russes travaillent à Barentsburg, et ce sont eux qui ont donné le surnom au chat. Et du fait que le chat est répertorié dans les documents comme un renard, ils n’ont pas essayé de le «déporter» et lui ont permis de vivre sur l’île.

Les chats n’ont pas toujours été interdits au Svalbard.
L’interdiction n’est apparue que dans les années 1990, lorsque les autorités norvégiennes ont décidé que les chats pouvaient propager la rage et l’échinococcose, ainsi que d’autres infections par les renards et les rats, ce qui crée à son tour un grand danger pour la population.

Avant cette interdiction, les chats étaient très populaires à Svalbard, mais maintenant il ne reste plus que Kesha. Il vit principalement dans la rue, mais les nuits particulièrement froides, une famille l’emmène chez elle.

En raison du climat rigoureux de Barentsburg, Kesha a développé un pelage incroyablement épais, que vous ne verrez pas chez les chats de ville ordinaires.

Kesha n’aime pas vraiment s’asseoir dans des maisons chaudes, mais aime se promener dans le quartier et à en juger par les cicatrices sur son visage, il s’est battu plus d’une fois avec des renards locaux ou d’autres animaux.