Lorsqu’un homme jetait des ordures dans une poubelle, quelqu’un à l’intérieur couina pitoyablement

1 382 Views

Ce soir-là, tout semblait normal et il n’y avait aucun signe de problèmes imminents. Mikhail a décidé d’effectuer une action de routine : apporter les ordures dans un conteneur près de la maison. En théorie, la tâche n’aurait pas dû prendre beaucoup de temps.

Mais cette fois, la situation était différente. Après avoir vidé la poubelle, Mikhail entendit un subtil grincement. Le son était si subtil qu’au début il ne pouvait même pas déterminer d’où il venait. Lorsque le grincement se répéta, Mikhail réalisa qu’il venait du conteneur même dans lequel il venait de verser les ordures.

En regardant à l’intérieur du réservoir, Mikhail réalisa rapidement la source du bruit : au fond, parmi les déchets, six minuscules chatons bougeaient. Ces créatures étaient si discrètes qu’il était même difficile de les appeler des chatons ; apparemment, ils sont nés il y a quelques jours à peine.

 

Selon Mikhail, l’état de ces bébés était extrêmement triste : cheveux manquants, yeux douloureux, prolifération de puces.

Réalisant qu’il ne pourrait pas se reposer ce soir-là, Mikhail commença à retirer soigneusement les chatons de la poubelle, réfléchissant à la meilleure façon de les aider.

La décision est venue rapidement : mettant de côté tous ses projets, Mikhaïl s’est précipité vers la clinique vétérinaire la plus proche avec ces petits passagers. Le personnel de la clinique a été extrêmement réactif et a immédiatement commencé l’examen. Il s’est avéré que la plupart des chatons souffraient de puces et d’infections, mais l’un d’eux était dans un état particulièrement mauvais, pesant trois fois moins que les autres et souffrant d’une grave infection oculaire.

 

Les médecins ont immédiatement commencé le traitement. Au bout de plusieurs semaines, les chatons sont devenus nettement meilleurs, plus actifs et ont même commencé à prendre du poids. Le plus faible d’entre eux suivait également le rythme des autres, même si sa fourrure était plus clairsemée et plus fine.

Après trois mois, après avoir déjà complètement récupéré, les chatons ont trouvé de nouveaux propriétaires qui les ont acceptés avec plaisir dans leur foyer.

Avez-vous aimé l'article? Partager avec des amis: