Un chat inhabituel s’est faufilé vers son mari malade et s’est allongé sur sa poitrine, comme s’il savait comment aider l’homme

1 341 Views

Ayant du mal à contenir ses émotions, Katerina a observé la détérioration de l’état de son mari, Alexei. Elle était sûre que l’opération convenue était nécessaire, mais elle remarqua que la situation empirait pour lui.

Elle lâcha son tricot, essuya une larme et essaya de rester calme pour soutenir mentalement son mari. Elle se sentait de plus en plus désespérée, mais essayait de le cacher.

Un mois s’est écoulé depuis qu’Alexey est rentré de l’hôpital avec un plan de traitement ultérieur et de réadaptation. Cela ne semblait pas devenir plus facile pour lui ; au contraire, il perdait des forces. Lui, autrefois un homme fort et en bonne santé, était devenu l’ombre faible de lui-même.

Cette fois, Katerina n’était pas pressée de rentrer chez elle. Elle ne voulait pas retourner dans la maison où elle avait été heureuse autrefois et qui était maintenant pleine de souffrance et de désespoir. Levant les yeux, elle remarqua que les fenêtres de leur chambre étaient ouvertes. «Il a probablement encore besoin de prendre l’air, même malgré le froid», pensa-t-elle en se précipitant chez elle.

Elle entra dans l’appartement et se rendit immédiatement chez son mari. « Est-ce que vous aérez à nouveau la pièce ? — commença-t-elle, mais se tut lorsqu’elle vit son mari, sur la poitrine duquel un chat gris adulte était confortablement niché.

«Qui est ce chat et pourquoi Alexei lui a-t-il permis de s’installer si près de lui ?» — pensa Katerina, se rappelant que son mari n’avait jamais vraiment aimé les chats.

Fermant doucement la porte pour ne pas réveiller son mari, elle se souvint que certaines personnes considèrent les chats comme des guérisseurs. Elle en entendait souvent parler, mais n’y attachait jamais d’importance.

Environ une heure plus tard, la voix d’Alexei se fit entendre :

— Katya, tu es déjà rentrée ?

Il avait l’air clairement plus joyeux que d’habitude.

— Oui, je suis à la maison. Où d’autre devrais-je aller ? — Répondit Katerina en souriant en s’approchant de son mari. -Qui est cet invité mystérieux ? — Elle montra le chat gris, qui était toujours allongé sur la poitrine d’Alexei et ronronnait en réponse à ses caresses.

 

«Eh bien, c’est comme ça que ça s’est passé», dit Sasha en levant les épaules. — J’ai ouvert la fenêtre pour avoir de l’air frais et il est soudainement apparu. Il s’est immédiatement précipité vers ma poitrine, comme s’il comprenait où cela me faisait mal. C’est drôle, peut-être qu’il est avec les voisins ?

«Il ne pouvait pas apparaître comme ça», dit pensivement Katya.

«Peut-être qu’il a quitté les voisins», a suggéré Alexander. — Mais il m’a tellement aidé ! Je sens que la douleur dans ma poitrine s’est atténuée. Peut-être qu’il va rester pour le moment ?

Katya répondit avec un sourire :

— Oui, bien sûr, laissez-le rester. C’est toujours plus amusant ensemble.

Ainsi, le chat, surnommé Healer, fut accepté dans la famille. Aucun des voisins ne l’a reconnu. D’où il vient et pourquoi exactement est désormais pour eux un mystère éternel.

 

Pour Alexandre, ce n’était pas si important. Il a remercié le destin pour cet ami à fourrure grise, qui a d’une manière ou d’une autre choisi sa maison. Aujourd’hui, la santé de Sasha s’est stabilisée. Sa douleur s’est atténuée et même les médecins ont été étonnés de la rapidité de sa guérison. C’était comme si une nouvelle énergie avait été déversée dans son corps, lui donnant l’opportunité d’une vie longue et heureuse.

Qui sait, peut-être que tout cela n’est qu’un accident ou une coïncidence. Mais Alexandre croyait que le petit chat gris était entré dans sa vie pour une raison. Selon lui, le chat ne pouvait pas ignorer la douleur de quelqu’un d’autre et faisait tout son possible pour la soulager.

Avez-vous aimé l'article? Partager avec des amis: